DEVENEZ FAN DE BROCHURESENLIGNE.COM© SUR FACEBOOK






 
rss brochuresenligne.com RSS | facebook brochuresenligne.com Facebook | twitter brochuresenligne.com Twitter | pinterest brochuresenligne.com Pinterest | newsletter brochuresenligne.com Newsletter |
Pro
Particulier
favoris brochuresenligne.com Ajout aux favoris |
Loading






brochureenligne.com



Agences de Voyages
Agences de Voyages
Bien-être, Thalasso, Golf
Bien-être, Thalasso, Golf
Circuits touristiques en Car
Autocaristes
Compagnies aériennes
Croisiéristes
Croisières
Croisiéristes
Groupes, Evènements, Réceptifs
Evénementiel
Généralistes
Généralistes
Hôtels, Villages, Clubs
Hébergement
Locations et Campings
Hébergement
Offices de Tourisme étrangers
Offices étrangers
Spécialistes
Spécialistes
Tourisme en France
France
Tourisme et Sport
Spécialistes








Choisissez votre brochure en fonction de votre destination
Carte du monde Alaska Canada Groenland Etats-Unis Mexique Amérique Latine Caraïbes Afrique Océan Indien Australie Inde Océanie Moyen-Orient Asie Europe Europe France






Mont-Blanc - Aiguille du Midi, pointe Helbronner : la traversée qui ne laisse pas de glace

Au-delà de 3 500 m d’altitude, le massif du Mont-Blanc devient un autre monde. Celui du blanc, du froid et des sensations pures.

Par chance, chacun peut s’y aventurer sans danger. Une splendide découverte permise depuis Chamonix par les téléphériques de l’Aiguille du Midi et de la pointe Helbronner.



© OT Chamonix Grand Balcon Nord
© OT Chamonix Grand Balcon Nord
Gare du téléphérique, Chamonix, 6h30 du matin. Si tôt, les touristes sont rares.

Les clients appartiennent au cercle fermé des alpinistes et viennent de tous pays.
On les reconnait à leurs vêtements polaires et aux sacs qu’ils traînent, remplis de baudriers et de piolets.

La parole est rare, on se salue du regard.

Quelques gueules tannées trahissent les professionnels de la montagne, aujourd’hui ici, demain dans les Andes.

L’un des guides s’appelle Jean-Pierre, dit « Le Vieux ».
La météo s’annonce maussade, alors il va « tenter le Mont-Blanc en 6 heures ».

La routine.

Le spécialiste
Savoie Mont Blanc Tourisme
Hôtels-Chalets de tradition
Mont Blanc Savoie Tourisme
Hôtels-Chalets de Tradition
Autres brochures proposant la destination Mont-Blanc
azurèva Fram Lagrange Néméa
Odalys Ternélia Visit Europe VVF Villages

Panorama sur les Alpes et la vallée de Chamonix

© OT Chamonix Grand Balcon Nord
© OT Chamonix Grand Balcon Nord
Les joies de l’effort sont pour eux mais je ne vais pas me plaindre. Avec ma paire de tennis, je suis venu profiter du spectacle.
Et quel spectacle ! A peine le temps de s’habituer au transport que déjà l’Aiguille du Midi est là. A plus de 3 800 m, la température flirte avec le degré zéro mais on y pense à peine, subjugué par le panorama sur les Alpes blanches et la vallée de Chamonix. Trois alpinistes encordés sont à l’ouvrage sur une arête.
D’autres achèvent de s’équiper dans un tunnel de glace.
Les seuls bruits qu’on perçoit sont ceux d’un torrent de fond de vallon, lointain, et le câble de la télécabine, qui annonce le prochain convoi.

Un ascenseur grimpe à l’aiguille ultime, 3 842 m. Là-haut, tout s’éclaire. Le refuge des Cosmiques en contrebas, posé en nid d’aigle juste au dessus du glacier ; l’aiguille et le dôme du Goûter au sud-ouest, sous les nuages, passages habituels vers le sommet du Mont-Blanc. Le refuge éponyme se devine à peine, à travers la brume. Vétuste, il sera détruit et remplacé cette année par un autre, flambant neuf.

Les premiers groupes de japonais arrivent et annoncent l’arrivée de la foule. Au plus fort de l’été, jusqu’à 5 000 personnes montent chaque jour à l’Aiguille du Midi…  Désireux de garder mon avance, je m’échappe vers la Pointe Helbronner.

Un autre univers

La pub vante le trajet : « cinq kilomètres de survol des glaciers ». Tout juste !

Face aux Grandes Jorasses, le grand cirque de la Vallée Blanche et du glacier du Géant défile sous les cabines de ce parcours du vertige.
Tantôt bourrelé de séracs, ou strié de crevasses, ce terrain sensible est aussi sillonné de cordées qui progressent à pas lents sur des itinéraires mystérieux, connus des seuls guides.
La télécabine est bien dressée : reliant la France à l’Italie depuis 1957, elle s’arrête à intervalles réguliers pour permettre d’apprécier le splendide décor.

A 3 462 m, l’arrivée en Italie, sous les rafales et les nuages, est presque décevante. Le temps que la mémoire se souvienne de pics célèbres, ici à portée de vue (la Pointe Walker, 4 206 m ; le Cervin, 4 478 m ; le mont Rose, 4 633 m) et on reprend volontiers le chemin du retour dans « les araignées du ciel ».
Une double dose de télécabine « scénique » dont on ne va pas se priver !
© OT Chamonix Aiguille du Midi
© OT Chamonix Aiguille du Midi

Train du Montenvers-Mer de Glace, quand le serpentin gris déraille…

© OT Chamonix MColonel EMC
© OT Chamonix MColonel EMC
C’est la sortie le plus emblématique au départ de Chamonix. Grimpant à 1 913 m, le train du Montenvers dépose les passagers au dessus d’une Mer de Glace… anémiée.
Une excursion édifiante, témoin inquiétant des effets de l’emballement climatique.

102 ans. C’est l’âge canonique de la ligne à crémaillère du Montenvers.
En grimpant dans l’un des vénérables wagons rouges à banquettes de bois, où s’entassent des dizaines de touristes, on jurerait presque que le matériel est d’époque.

Une sacrée aventure, en tout cas, ce train. En 1892, à l’annonce du projet, les Chamoniards s’y opposent, parce qu’ils prêchent le respect de la nature. Déjà.
Que diraient-ils ces anciens, en voyant l’état dans lequel se trouve le glacier aujourd’hui ?

L’arrivée en gare de Montenvers, après 20 minutes de grimpette dans les conifères, est un moment fort, un train dans les cimes n’est pas chose courante.

Mais la surprise est grande à la vue de la masse grisâtre du glacier en contrebas, comme atteint d’une anorexie incurable sous les effets combinés du réchauffement climatique et de la pollution.

La Mer de Glace, plus grand glacier de France

© OT Chamonix VLameyre
© OT Chamonix VLameyre
Une télécabine permet de le rejoindre. Enfin presque, puisque sous l’effet de la fonte, il faut encore dévaler 400 marches et plusieurs passerelles métalliques avant de pouvoir, enfin, rallier l’entrée de la grotte de glace.

Comme une litanie lancinante et « morbide », des panonceaux dans la descente indiquent les niveaux précédents du glacier. 1990, 2000… : la rapidité avec laquelle la hauteur diminue est stupéfiante.

La Mer de Glace est pourtant un mastodonte qui résiste. Née au pied du Mont Blanc, elle serpente sur 7 kilomètres, passant de 3 900 m à 1 400 m d’altitude.
Dans sa plus grande largeur, elle atteint 1 950 m.
Son épaisseur moyenne est de 200 m mais à certains endroits, elle dépasse 400 m.

Et même si son front a reculé, elle continue d’avancer, à raison de 90 m par an à hauteur de Montenvers (1 cm par heure !).
Au total, avec 40 km², la Mer de Glace reste le plus grand glacier de France et le troisième d’Europe.

Une diminution inquiétante

© OT Chamonix Grand Balcon Nord
© OT Chamonix Grand Balcon Nord
C’est un peu déboussolé que l’on remonte à la gare d’arrivée du Montenvers, confusément conscient que nos choix de consommateurs apportent leur pierre à la destruction du géant.

Et l’on se prend à rêver du spectacle d’un autre acabit, auquel ont du assister, à la fin du 19ème s., les grands écrivains venus ici en pèlerinage.
Nous sommes dans les années 1880, c’est la fin du « petit âge glaciaire » et la Mer de Glace est au meilleur de sa forme.

Victor Hugo, de passage, évoque « la Mer de Glace [qui] penche et précipite (…) ses lames énormes, ses tours de cristal, ses collines de diamant (…) [qui] dresse à pic ses murailles d’argent, et ouvre dans la plaine cette bouche effrayante… ».
Au-delà du talent littéraire, n’est-ce pas le signe d’une vigueur aujourd’hui évanouie ?

© OT Chamonix Centre Ville JPioline
© OT Chamonix Centre Ville JPioline

Diaporama - DR OT Chamonix

.
L'équipe de Brochuresenligne.com remercie Chloé du service Promotion & Marketing de l'Office de Tourisme de CHAMONIX MONT-BLANC pour son aide à l'illustration de cet article.

Vendredi 20 Avril 2012
Jean-François TUST

Agences de voyages | Circuits touristiques en Car | Bien Etre, Thalasso, Golf | Brochures | Croisières | Groupes - Evénementiel - Réceptif | France | Généralistes | Offices de Tourisme étrangers | Parcs d'attractions, loisirs | Promotions | Spécialistes | Voir les vidéos de vos clubs vacances, destinations voyages et touristiques | Séjours Jeunes et linguistiques | Locations et Campings | Hôtels, Villages, Clubs | Tourisme et Sport | Compagnies aériennes | Reportages et Voyages | Actualités du Voyage et du Tourisme | Voyages en train





Publicité   |    La dernière newsletter   |    Qui sommes-nous ?   |    La presse en parle   |    Plan du site    |    Problèmes techniques
brochuresenligne.com 1er portail de brochures de voyages Tourmag.com DMCmag.com